Qu’est-ce qu’une innovation radicale ?

On parle d’innovation radicale, quand il s’agit d’innovation majeure modifiant en profondeur l’usage et les conditions d’utilisation d’un produit, et/ou s’accompagnant d’un bouleversement technologique.

Par exemple, donner un walkman à un adolescent de 2021 et demandez lui de l’utiliser…Il mettra un certain temps à comprendre qu’il faut retourner la cassette !  Son look démodé et sa taille ne lui donneront surement pas envie de l’échanger contre son smartphone !

Cette anecdote illustre parfaitement comment certaines technologies disparaissent totalement au profit de nouvelles.

S’approprier son invention

Un autre exemple d’innovation radicale est le téléphone. En 1876, Alexander Graham Bell qui était un enseignant pour les sourds avait inventé le téléphone. Le but de ce premier téléphone était de transmettre la parole électroniquement pour aider les personnes qui ont des problèmes d’audition. Au fil des ans, le téléphone a évolué : photophone, radiotéléphone, téléphone cellulaire et smartphone. À l’époque, les gens n’avaient aucune idée de ce qu’était cet appareil ou de sa fonction, et il était un symbole de statut social, mais aujourd’hui, vous pouvez constater que presque tout le monde, même un petit enfant, possède un smartphone. Le téléphone était bien une innovation radicale au départ qui c’est avec le temps transformé en innovation incrémentale…

Qu’est-ce qu’une innovation incrémentale ?

A l’opposé de l’innovation radicale, on parlera d’innovations incrémentales, ces innovations ne supposent ni un changement de modèle économique, ni un changement de structure industrielle, Il s’agit plutôt d’une amélioration graduelle de techniques ou produits existants. L’innovation incrémentale consiste à faire évoluer le produit sans en changer ses caractéristiques fondamentales. Ce type d’innovation ne cherchera pas à bouleverser les habitudes du marché mais à proposer une version améliorée de l’offre existante.

L’innovation incrémentale visera donc, via de nouvelles améliorations, à s’imposer davantage sur un marché existant. Cette stratégie permet à l’entreprise de conserver une certaine compétitivité face à la concurrence voire d’asseoir sa position de leader.

Le secteur de la micro-informatique est exemple plutôt éloquent pour les innovations incrémentales. Bien que l’iPhone soit un exemple parfait d’innovation radicale et non incrémentale, les évolutions se sont depuis faites de manière plus discrète. Le marché du smartphone est relativement stagnant, les innovations s’effectuent maintenant en améliorant la qualité des photos, la résolution et la taille de l’écran, l’autonomie de la batterie…
D’après certains spécialistes, culturellement, le marché français serait enclin à l’innovation incrémentale. Celle-ci est faible en risque parce qu’elle est une continuation ou une mise à niveau sur des produits actuels. C’est quelque chose qui a été fait auparavant, et on connaît donc déjà la fonctionnalité de base du produit. Les risques de commettre d’énormes erreurs sont donc plus faibles. De plus, l’innovation incrémentale est également abordable car elle a été réalisée précédemment. Par conséquent, il ne faudra pas dépenser autant en recherche et développement pour travailler sur celle-ci. Il s’agit principalement d’une simple mise à niveau d’un produit sans en changer la fonctionnalité de base. En outre, l’innovation radicale exige beaucoup de créativité de la part des inventeurs.

Alors si vous aussi vous avez une idée d’innovation, demander notre Pack info. Contacter Innovate, nous pouvons vous guider…

Le contenu de ce site internet comprend des informations générales à but de développement commercial conforme au cadre juridique en vigueur de la propriété intellectuelle des brevets et des droits des brevets, et ne doit en aucun cas être considéré ou interprété comme un conseil juridique.
Les conseillers d’Innovate ne sont et ne seront pas avocats, sauf indication contraire clairement déclarée.