Pour les 30 ans du Walkman (Sony), la chaîne de télé anglaise, BBC a demandé à un adolescent d’échanger son ipod contre le fameux baladeur. Sa couleur grise et sa taille ne rentrèrent pas dans sa poche lui déplaisant, il a mis 3 jours à comprendre qu’il devait retourner la cassette pour écouter l’autre face !

Cette anecdote que les moins de 20 ans ne peuvent pas comprendre, illustre comment certaines technologies disparaissent totalement au profit des nouvelles.

On parle alors d’innovation radicale. 

Une innovation majeure  qui consiste à modifier en profondeur  les usages et conditions d’utilisation d’un produit et/ou qui s’accompagne d’un bouleversement technologique, contrairement aux innovations incrémentales, celles-ci ne supposent ni un changement de modèle économique, ni un changement de structure industrielle, une amélioration graduelle de techniques ou produits existants. D’après certains spécialistes, nous aurions en France une culture prononcée pour l’innovation incrémentale plutôt que radicale.

Ce type d’innovation a pour but d’être productif, riche en enseignement et rémunérateur, ou de  tout simplement faire le contraire de ses concurrents pour tout miser sur la différence.

Cette approche permet de mettre en avant des personnes devant un produit nouveau/ innovant, quitte à voire chez eux des réactions dignes d’une poule devant une fourchette ; Voir de rejet si l’on regarde le client Apple qui s’aperçoit qu’il n’y a plus de port USB.

Par exemple, les CD et MP3 ont remplacé les cassettes audio, comme les DVD ont chassé les VHS. On reconnaît ce type d’innovation – rare – à sa capacité à créer un nouveau marché. En général, elle donne à l’entreprise qui la maîtrise un avantage compétitif durable. Elle peut aussi fragiliser celles qui passent à côté.

Si vous aussi vous avez une idée ingénieuse, demander votre Pack Gratuit pour plus d’info.

Le contenu de ce site internet comprend des informations générales à but de développement commercial conforme au cadre juridique en vigueur de la propriété intellectuelle des brevets et des droits des brevets, et ne doit en aucun cas être considéré ou interprété comme un conseil juridique.
Les conseillers d’Innovate ne sont et ne seront pas avocats, sauf indication contraire clairement déclarée.